Sweat Niki

J’ai craqué pour ce joli tissu sweat il y a déjà près d’un an dans l’idée de me faire un pull Aster de La Maison Victor. J’avais aussi acheté du bord de cote blanc normalement assorti, mais cela n’allait pas du tout : en fait mon tissu est en réalité beige et corail avec des petites rayures argent… J’ai donc du patienter pour trouver un patron adéquat pour ce tout de même très joli bout de tissu (en effet il ne fait pas beaucoup de métrage pour faire un pull Aster…)

sweat niki

Modes & Travaux a repris l’édition de numéros avec des patrons et j’ai donc trouvé mon bonheur dans le sweat Niki proposé par Les Patronnes.  J’ai choisi la version col Claudine, très féminin avec sa fermeture goutte et ses pinces aux manches et au bas du corps. Un peu trop large toutefois, j’ai repris le corps plus cintré après essayage. Pour le côté assorti à mon tissu, j’ai choisi une soie pour le col, et brodé le tour du col en fil argent et j’ai déniché une petite fantaisie en perles étoiles pour le bord de col. J’ai posé des finitions en biais de soie au col, sur le revers des manches et du corps. Un peu délicat je l’avoue mais ravie du résultat.

sweat niki 2

sweat niki 3

Publicités

Pull Aster

Depuis quelques mois j’achète la revue belge La Maison Victor : un revue de couture qui propose des modèles très sympa pour toute la famille et qui change des autres revues de couture par ses propositions. Les patrons sont clairs et les explications bien construites.

collage

Clémence, ma fille, a craqué sur le pull Aster proposé dans le numéro Hors série 2016-2017. J’ai commandé le tissu adéquat sur leur site (service de livraison parfait). Un joli tissu tricot et du bord de côte assorti : mais je n’ai jamais travaillé ce type de matières ! Le patron en lui-même ne comporte pas de difficultés, c’est le travail des tissus qui est délicat.

Alors Noël est passé par là. Un joli chèque cadeau de ma maman, et j’ai moi aussi craqué pour le cadeau parfait de la couturière… j’ai nommé LA SUJETEUSE. J’ai choisi une Brother Lock 1334 D : pas trop chère pendant les soldes, facile à enfiler… Je n’ai pas encore exploré toutes ses possibilités mais depuis je m’éclate… Je me suis aussi offert en même temps un livre « Mon cours de surjeteuse » par Marie-Emilienne Viollet et Marie-Noëlle Bayard, paru chez Marabout pour débuter avec ma nouvelle machine. Et bien entendu les réseaux sociaux qui fourmillent de trucs et astuces. Bien, acquisition de quelques cônes de base : noir – blanc – marine – gris et beige et tout est prêt.

collage1

Donc voici ma première réalisation, le pull Aster de Clémence… J’avoue que la barre était assez haute pour une première, mais je ne m’en suis pas trop mal tiré. Le petit sweat est très joli et elle l’apprécie beaucoup.

collage2