Manteau gris clair

2017 fut l’année de toutes les premières couture : il me fallait aussi un manteau… J’ai trouvé mon patron dans le magazine Ottobre design femme Automne/Hiver 2017.

manteau ottobre

Un manteau à la ligne sobre et élégante, avec un col légèrement montant formé par des pinces placées sur les devants et le dos. Une belle doublure en coton assorti gris et blanc. Les devants du manteau se croisent, il est muni d’une large ceinture qui se noue autour de la taille puis des liens intérieurs fixés dans la doublure placent le bord intérieur du devant. Les épaules sont tombantes, et les poches sont insérées dans les coutures des côtés et invisibles. J’ai réalisé les brides au crochet dans un fil de coton assorti.

manteau ottobre 2

Pas mal de travail… pour un très joli résultat. Seul bémol, les explications du magazine Ottobre : une longue litanie sans images… on regrette les explications pas à pas et illustrées du magazine La Maison Victor. J’ai donc réécrit les explications pas à pas sur mon cahier couture, et pour certains détails comme les poches j’ai ressorti mon vieux livre « Le grand livre de la couture : toute la couture en 2000 photos » un guide super pratique et bien illustré pour suivre tous les points techniques point par point paru en 1998 chez France Loisirs. Une encyclopédie de la couture très bien détaillé…

manteau ottobre 3

Malgré mon choix d’une doublure en coton, il reste chaud : j’ai choisi un tissu de manteau doux Santa gris clair de chez Tissus net, en polyester. La prochaine fois, je me lancerai dans un beau lainage…

manteau ottobre 4

Publicités

Manteau Villette

Grande première : le manteau…

Ma fille Clémence a jeté son dévolu sur le manteau Villette du magazine La Maison Victor n°1 de janvier-février 2017. Un classique oversize très tendance et féminin, rallongé à sa demande aux genoux.

manteau villette

Pour une première, je n’ai pas trop investi dans le tissu 100 % polyester Santa Doux 10 coloris Anthracite de chez Tissus net, mais avec un poids suffisant pour un manteau (360 gr/m²). Pour la doublure, elle n’a pas trouvé de motifs originaux à son goût donc une basique noire. Soit un manteau tout beau pour 42 €… sans compter le temps de maman pour le coudre.

Les explications ne m’ont pas posé de problèmes : même pour le montage du col. J’ai utilisé la méthode présentée dans Cousu Main pour placer mes poches, mais elles sont tout de même un peu décalées !! A améliorer pour la prochaine fois. Ma fille est ravie et ne le quitte plus cet hiver. Ses copines sont bluffées quand elle annonce qu’il est fait maison, quel plus beau compliment pour la maman…

manteau villette 2