Jupe Carola

Nouvelle jupe d’hiver – noire ! mais dans un ravissant tissu pied de poule (Craftine)

Le patron est issu de la revue La Maison Victor n°1 de janvier-février 2017 et se prénomme Carola.

collage

Forcément j’ai un peu adapté ! Pas de montage avec une ceinture en tissu côtelé, alors j’ai ajouté une fermeture à glissière dans le dos. J’ai bien aimé l’astuce pour les poches, avec à l’intérieur une doublure en coton (je garde cette idée en tête… pour d’autres réalisations). J’ai réutilisé des restes de mon tissu utilisé pour la robe Imagine.

J’ai aussi fait deux pinces dans le dos pour bien ajuster le modèle à ma cambrure. Pas de surpiqures à la machine dans ce tissu assez épais, pas de doublure non plus ce tissu est assez chaud à lui tout seul, des finitions à la main pour la ceinture et l’ourlet du bas, longueur un peu rallongée aussi !

Il fait encore froid… j’ai étrenné ce joli basique dès la reprise du travail !

collage2

Jupe Western

Je possédais une jupe en velours chocolat malheureusement devenue trop petite, que j’ai donné à ma fille. Je l’aimais beaucoup, alors je suis partie en quête d’un patron pour la remplacer. J’ai trouver mon bonheur dans le livre « Dressing chic revisite les 70’s » de Cécile de Chatillon et Coralie Bijasson paru chez Hachette, dans lequel j’avais déjà pioché le joli débardeur de cet été.

Un bon classique de la jupe trapèze avec empiècement en velours milleraies caramel et entièrement doublée pour la saison et le confort. Je la porte avec de belles bottes hautes et un grand poncho tricoté (modèle Phildar) que je dois encore vous présenter !

collage-jupe-western

collage-jupe-western-2

Jupe papillons

Pour mon dernier coupon acheté chez Craftine cet été, j’ai ressorti un vieux patron Burda de jupe portefeuille à poches cavalières. Enfin une faussse jupe portefeuille, car en cas de vent ces jupes ne sont pas très pratiques… ce modèle cache un faux pli qui lui apporte par contre beaucoup d’aisance à porter.

collage-jupe-papillons

Le tissu est superbe, enfin très à mon goût : assez lourd, et le motif est top. Cette jupe est parfaite pour la demi-saison, mais aussi pour l’hiver avec des collants noirs opaques.

Les fournitures

  • Tissu : 110 x 200 de coton Craftine Robert Kaufman Akiko noir et or,
    variante 140 x 150
  • de la vieseline pour les parementures de la taille
  • une fermeture à glissière invisible de 22 cm
  • 4 boutons

Pas beaucoup de difficultés dans ce modèle : un peu de patience pour bien poser les poches, et surtout la fermeture à glissière invisible (presque invisible dans mon cas, il faut que je progresse encore sur ce point… alors j’ai ajouté une petit ruban pour cacher le haut de la fermeture lorqu’elle est fermée).

collage jupe papillons 2.jpg

On peut aussi faire une bordure passepoilée pour les poches, mais je n’avais envie d’allourdir le modèle car le motif est assez fourni.

Ce sera pour une prochaine édition unie !

 

Jupe garrigue

Enfin une journée couture… Un mois que j’ai acheté ce patron La Droguerie « Jupe Garrigue » et ce joli coton graphique, mais pas le temps de sortir la machine à coudre. C’est une jupe portefeuille avec empiècement de ceinture.

Jupe garrigue 08

J’ai donc décidé de garder ma journée « Fête des mères » pour moi cette année, juste un rendez-vous le matin à 8h30 pour inscrire mon fils au collège : très important ! et je me suis attachée à mon projet couture.

Détailler le patron, couper le tissu : beaucoup d’attention car le tissu est graphique, et il ne faut pas que je me retrouve avec de mauvais raccords… Sortir la machine, la table à repasser et le fer, préparer la canette et s’est parti.

Première étape, réaliser les liens, puis monter l’empiècement de ceinture.

Jupe garrigue 07

Deuxième étape, préparer la jupe : raccorder devant et dos avec une couture anglaise pour ne pas laisser de bordure qui gratte. Faire les coutures des côtés et l’ourlet du bas. Puis passer deux fils de fronces.

Jupe garrigue 10

Troisième étape : épingler la jupe à l’empiècement en répartissant les fronces, piquer puis retirer les fils de fronces. Rabattre sur l’envers et coudre lentement à la main l’empiècement.

Les finitions : faire une boutonnière pour faire ressortir le lien sur l’endroit (attention moment délicat, j’ai fait quelques tests sur une chute de tissu avant de me lancer, ce serait dommage à ce niveau de gâcher le travail. Puis réalisation des passants : 6 passants à fixer, j’ai choisi un montage à la main, car le montage machine avec autant d’épaisseur c’est pas net.

Jupe garrigue 04

La longueur comme j’aime, virevoltante mais pas trop… Vivement le retour de la chaleur…

Petite revue de détails

collage jupe garrigue

 

Jupe Berry Ripple

Encore envie de couleurs et de crochet… Et voilà ma dernière jupe pour les beaux jours…

Encore un modèle de la dernière collection Drops Design, la jupe Berry Ripple (achat Kalidou pour trois projets : le sac Market Day, le jupe Berry Ripple, et un gilet pas encore commencé)

22-2

Elle se réalise en coton mérino, une qualité géniale qui mélange 50% de coton et 50% de laine à prix très doux comme cette coton-laine. Hyper agréable à travailler, je vous la recommande vivement, et elle dispose d’un très large choix de couleurs : pour la jupe, c’est corail, cerise, bordeaux, rose poudré et naturel.

Le point se décline sur 15 rangs, et on change de points à chaque rang ainsi que de couleurs (pas mal de fils à rentrer à la fin), mais j’ai pris beaucoup de plaisir car ça monte assez vite en crochet n°4 et ce n’est pas du tout monotone, même si on a vite beaucoup de mailles. Et 5 petits boutons sur le côté pour l’enfiler…

Vivement les beaux jours…

collage jupe berry Ripple