Ensemble ananas

Je vous ai déjà présenté le concept Chouette Kit dans de précédents articles (Cadeau de Noël, Blouse chou, Gilet Alice version tricot et Gilet Alice version crochet). J’ai craqué pour le kit d’été qui propose de réaliser avec les pelotes un top au crochet ou au tricot, ou un sac tambourin, ou un potholder ou une pochette au crochet, ou un tapis au crochet et avec le tissu au choix une jupe trapèze (deux longueurs) et un sac bowling (trois tailles au choix), un porte monnaie ou un étui à lunettes… et de jolis petits bijoux d’été.

Pour le tee-top au tricot : un fil ruban qualité Tahiti de chez Katia, 100 % coton, décliné en six coloris. Le fil a un aspect très légèrement satiné ce qui donne beaucoup d’intensité aux différentes couleurs de cette palette, moi j’ai choisi le jaune soleil. Le tee-top se tricote rapidement en une seule pièce en « T » avec des aiguilles n°6. Il alterne point de riz, jersey et un point ajouré appelé point turc. Pas de difficulté dans le modèle pour moi…

tee top

Pour la jupe trapèze : le tissu est une toile jacquard avec des motifs ananas très graphiques. Le motif mesure 14 cm de hauteur (ananas entier). Trois coloris pour cette toile étaient proposés un coloris fond écru avec ananas gris clair et gris moyen, un coloris fond écru avec ananas à dominante ocre jaune, un coloris fond écru avec ananas à dominante turquoise et canard. Dans mon choix de kit avec la laine jaune soleil, le tissu proposé est à dominante ocre jaune. Livré avec la fermeture à glissière et le biais assorti gris. Un modèle basique bien coupé, facile à réaliser et à porter ! J’apprécie beaucoup la finition cachée avec le biais en bas de la jupe.

Les motifs tropicaux sont très tendance cette année…

jupe ananas

 

Bien entendu il me restait du tissu pour un sac bowling. J’ai réalisé la taille 2 proposée. Là aussi la fermeture à glissière est fournie dans le kit. Il m’a juste manqué un peu de biais mais j’avais un biais de couleur ocre dans mon stock qui a remplacé le biais gris façon passepoil entre les côtés et le fond. Relativement simple à monter si on suit bien les étapes, les seules difficultés résident dans la pose du zip et celle des profils. Une bonne machine à coudre est toutefois nécessaire pour passer facilement les épaisseurs de tissu. Il n’est pas très grand et pourra servir de petite trousse de toilette pour les vacances.

sac bowling

Enfin, un étui à lunettes réalisé aussi dans le tissu ananas avec le fermoir métallique fourni.

etui lunettes

Un ensemble trop mignon pour l’été !

 

 

Pull « Les Baux-de-Provence »

Comme l’année dernière, j’ai tricoté mon petit pull d’été trouvé à la Droguerie, la jolie boutique de Paris. Oups, je viens de me rendre compte que je ne vous avais pas présenté le modèle de l’année dernière…

Le petit pull en lin « Trous-trous » frais et léger. Un joli modèle prévu pour aller avec la jupe Garrigue… Simple à réaliser : une bande de trous-trous en bas du devant, du dos et des manches, et une autre placée au centre du devant, et une jolie finition au crochet autour de l’encolure au point d’écrevisse.

collage trous

Celui de cette année est en qualité « Salade de fruits », un fil pur bambou très doux au toucher. C’est un modèle raglan près du corps avec un col en V : le motif central se compose de côtes 1/1 et de jours placés sur fond de jersey endroit. Les manches sont 3/4 avec une bordure de côtes 1/1 et un rang de  jours. J’ai choisi la couleur « Lait de coco ».

Le motif central est un peu délicat à retenir, il faut se concentrer… Au départ j’ai fait les mesures du modèle, puis j’ai monté le pull et à l’essayage il s’est avéré qu’il était trop long, il emboîtait les fesses…

GGrrr, pas envie de tout défaire. Après une petite recherche sur le net, j’ai trouvé une technique pour juste défaire la partie basse. J’ai donc supprimé la valeur d’un motif en bas du dos et du devant et repris le montage. Ouf… il me plait mieux ainsi. Ensuite lavage, puis disparition de mon placard – même pas porté – Ma fille Clémence l’avait trouvé très à son goût et ses amies l’ont aussi trouvé très joli !!! Je vous rassure il est de retour mais je crois qu’elle va me le chiper souvent…

collage baux

 

 

 

Echarpe broken lines

Pour les 50 ans de ma belle-soeur Catherine, il fallait un cadeau DIY. J’ai choisi le modèle Broken lines créé par Ankestrick et proposé par le très beau site De Rerum Natura.

Il se réalise aux aiguilles n°3.5 dans la très belle qualité Ulysse, une laine mérinos cardée disponible dans un large choix de couleurs (2 pelotes Goéland, et 2 pelotes poivre blanc). Pour les lignes contrastantes j’ai choisi les coloris du modèle qui me semblait bien correspondre à ma belle-soeur, soit Pavot et Plume de Paon.

Le modèle est très sympa à tricoter, la laine est magnifique. C’est une alternance de rayures et de lignes contrastantes. Les fils sont noués sur l’envers. L’attention a beaucoup plu.

collage

Merci encore à mon beau-frère Alain et ma belle-soeur Catherine pour ce sympathique week-end d’anniversaire qui a réunit la famille à l’île de Batz, un jolie petite île bretonne devant Roscoff si chère en souvenirs pour nous tous. Le temps était breton ! toutes les couleurs en une journée… mais les retrouvailles festives et agréables.

collage1

Pour Rosalie

Un nouveau bébé à la Médiathèque… Bienvenue à Rosalie !

Je savais depuis quelques temps que ma collègue Cécile attendait une petite fille, joie bonheur plein d’idées pour son cadeau de naissance. Je ne connaissais pas encore son prénom, mais juste la maman et il se trouve que mes choix vont parfaitement avec ce joli prénom de Rosalie…

Rosalie

Tout est parti de la brassière du catalogue Layette Phildar printemps-été 2017 : un joli modèle en qualité Laine Super Baby couleur dune, rebrodé en rose clair. La brassière et fermée par des pressions dans le dos pour plus de facilité à l’enfilage en taille 3 mois. J’ai bordé le modèle au crochet pour éviter qu’il ne rebique (je n’aime pas trop les tricots qui ne comprennent pas de bordure…)

Pour aller avec cette jolie brassière, j’ai trouvé un patron de bloomer à la Droguerie et un coupon de coton fleuri dans une boutique de patchwork. De délicates petites fleurs sur fond crème : un ensemble très frais.

Ensuite les petits chaussons de demoiselle : j’ai ressorti mon livre « J’habille mon bébé : 100 modèles à coudre et à tricoter » de Sylvie Loussier paru chez Armand Colin en 1997. J’adore ce livre, il m’avait servi à confectionner une jolie garde robe pour ma fille Clémence née en 1998. (il faudra que je vous les présente… Je les ai gardé précieusement) Une mine de modèles classiques à décliner à l’infini. J’ai confectionné deux boutons recouverts avec le tissu du bloomer en rappel. Trop chou !

20170531_163406

collage rosalie

Enfin, un petit doudou étoile au crochet en coton rose et blanc (modèle Cologurimi avec tuto en français)

collage rosalie 2

Le cadeau a beaucoup plus et j’attends les photos…

Gilet Alexandria

Le mercredi après-midi et le week-end c’est couture quand j’ai le temps, mais le soir c’est tricot… quasi tous les jours, je ne sais pas me détendre autrement, ça me vide la tête !

Un projet que j’avais repéré chez Ravelry, il y a quelques mois : Alexandria Cardigan by Connie Chang Chinchio.

20170525_182054

 

Tout ce que j’aime : des torsades et des jours. Le modèle est en anglais, mais grâce à un guide des points de tricot – même pas peur ! et le mètre Phildar (un côté en cm, et un côté en inch) – Quand même pas mal de travail à traduire ce tricot car il se réalise en une seule pièce pour le corps, et ensuite on monte aussi directement les manches sur le corps. J’ai opté pour une traduction en plusieurs étapes, car j’avoue que certaines parties étaient un peu obscures… Elles se sont éclaircies ouvrage en main ! Je n’avais jamais tricoté de cette façon mais j’avoue que ça donne un beau résultat sans aucune couture : si, si pas de couture !

Premier essai dans la jolie qualité Cotton viscose de chez Drops en couleur noir : pas top, on ne voyait pas les motifs, trop dommage pour autant de travail. (Je vais trouvé c’est certain un modèle adapté à cette très jolie qualité un peu brillante). Alors j’ai changé d’idée, et racheté du coton blanc qualité Cotton Light de chez Drops (50 % coton – 50 % polyester) : il m’a fallu 11 pelotes, et j’ai tout travaillé aux aiguilles 3,5 pour un rendu ferme et régulier. (Mon adresse bien connue Kalidou)

Trop contente… Il sera idéal pour accompagner les petites robes d’été (3 nouvelles robes cousues à mon actif à découvrir très vite sur le blog !)

collage alexandria 1collage alexandria 2