Sac Wax

Pour l’anniversaire de mon amie Christine, un joli sac fourre-tout inspiré du modèle trouvé sur Pinterest du blog Handmadiya.

La base, mon wax fleurs des îles, un morceau de simili cuir pour le fond, un coton noir pour la doublure et les anses et la poche intérieure en wax pour les jolis détails… Ravie mon amie, elle ne s’y attendait pas !

20170514_182118(1)

collage sac wax

Robe Demoiselle

Très jolie patron Louis Antoinette : la robe Demoiselle au buste bien ajusté et  à la jupe dansante…

Un joli coupon de coton/polyester déniché aux Coupons de Saint-Pierre et un coton blanc pour la doublure : et oui un peu transparent ce tissu marine et blanc, et j’ai choisi un pur coton pour la doublure pour le confort d’été…

Merci à mon amie Pascale pour les photos !

Un robe assez aisée à réaliser, les points de difficulté résident dans la pose de la grande fermeture à glissière invisible (je trouve que je m’améliore !), et dans la pose de la doublure avec la technique de la prise en fourreau réussie grâce au blog Louis Antoinette et leur tuto sur le sujet…

collage demoiselle

 

 

 

Gilet Alexandria

Le mercredi après-midi et le week-end c’est couture quand j’ai le temps, mais le soir c’est tricot… quasi tous les jours, je ne sais pas me détendre autrement, ça me vide la tête !

Un projet que j’avais repéré chez Ravelry, il y a quelques mois : Alexandria Cardigan by Connie Chang Chinchio.

20170525_182054

 

Tout ce que j’aime : des torsades et des jours. Le modèle est en anglais, mais grâce à un guide des points de tricot – même pas peur ! et le mètre Phildar (un côté en cm, et un côté en inch) – Quand même pas mal de travail à traduire ce tricot car il se réalise en une seule pièce pour le corps, et ensuite on monte aussi directement les manches sur le corps. J’ai opté pour une traduction en plusieurs étapes, car j’avoue que certaines parties étaient un peu obscures… Elles se sont éclaircies ouvrage en main ! Je n’avais jamais tricoté de cette façon mais j’avoue que ça donne un beau résultat sans aucune couture : si, si pas de couture !

Premier essai dans la jolie qualité Cotton viscose de chez Drops en couleur noir : pas top, on ne voyait pas les motifs, trop dommage pour autant de travail. (Je vais trouvé c’est certain un modèle adapté à cette très jolie qualité un peu brillante). Alors j’ai changé d’idée, et racheté du coton blanc qualité Cotton Light de chez Drops (50 % coton – 50 % polyester) : il m’a fallu 11 pelotes, et j’ai tout travaillé aux aiguilles 3,5 pour un rendu ferme et régulier. (Mon adresse bien connue Kalidou)

Trop contente… Il sera idéal pour accompagner les petites robes d’été (3 nouvelles robes cousues à mon actif à découvrir très vite sur le blog !)

collage alexandria 1collage alexandria 2

 

Blouse Cézembre

On la voit partout… de nombreuses variantes ont été publiées sur Pinterest en autres. Moi aussi j’ai craqué pour le patron Anne Kerdilès couture de la blouse Cézembre. (voir le billet de mes derniers achats patrons)

20170525_182644

CEZEMBRE-600x600

Ma version : une viscose de satin achetée chez La Maison Victor (au départ prévu pour la blouse Pam) et un coton en solde trouvé chez un boutique locale de patchwork et autres accessoires de couture « Bouts de tissus » qui se mariait très bien avec ce vert céladon.

La viscose de satin s’est difficile à travailler et surtout à repasser ! Le patron est un peu grand, je le retravaillerai pour une prochaine réalisation… mais je suis tout de même contente du résultat, il égaye le printemps…

En détail, le biais réalisé dans le coton graphique pour la réalisation de l’encolure et la finition du bas de manches choisies en 3/4.

collage

Avec les restes de coton graphique, la doublure de la pochette offerte à mon amie Nathalie… Vous l’aviez reconnu !

collage nathalie

 

Veste Wax fleurs des îles

C’est la grande tendance de l’année, le Wax.

J’ai fait quelques recherches sur l’origine de ce mot : le wax signifie « cire » en anglais, c’est un coton ayant reçu sur les deux faces un cirage lui conférant des propriétés hydrophobes (qui repousse l’eau). Les cires utilisées sont colorées et forment des motifs qui varient à l’infini dans une recherche esthétique. Le wax est très en vogue en Afrique subsaharienne, où il sert à confectionner de nombreux habits, dont les pagnes wax. Selon son origine, le wax est dit « hollandais », « anglais », « africain » ou « chinois ».

Mon choix un Wax africain fleurs des iles vendu en coupon de 5,48 mètres aux Coupons de Saint-Pierre, prix très intéressant 19 €. Ne cherchez pas il n’est plus disponible…

Veste wax 1

Pour le patron, une adaptation de la veste Rocha du magazine La Maison Victor n°5 (sept-oct. 2016) : les devants d’un seul tenant et sans poches – pas adapté à mon motif somme toute très grand ! Pas de manches resserrées avec un élastique – pas adapté au tissu à mon gout ! Un col plus grand car je l’ai réalisé dans le même tissu et pas dans du bord de côte élastique donc forcément la pièce était trop petite.

coverde0516-l9

Après une longue étude du motif, j’ai pris du temps pour couper les pièces du  patron. Ensuite, la plus grande difficulté rencontrée a été la pose de la fermeture à glissière séparable : j’ai tout défait une seule fois ! car après pose de la doublure en coton blanc elle ne tombait pas bien du tout… C’est en faisant que l’on apprend. Je n’ai pas doublé les manches, juste le corps car le tissu wax est assez épais.

collage veste wax 1collage veste wax 2

Forcément avec près de 6 mètres de tissu il me reste de quoi faire d’autres choses : à vous présenter un sac pour mon amie Christine, et en projet une jupe d’été…